Lire rend plus intelligent, plus empathique et plus heureux.

laisser tomber la télévision et la radio, qui n’ont pas grande consistance et choisissez un bon bouquin

Pépites

En marge de journée mondiale du livre fêtée aujourd’hui 23 avril

Notre rapport à la littérature agit directement sur nos méninges et comportements. Si la lecture d’œuvres de fiction permet de se distraire, d’améliorer son vocabulaire et son sens de l’orthographe, ces effets positifs évidents ne seraient pas les seuls pour le cerveau.

Tel est le sujet d’une récente étude canadienne menée par la psychologue Maja Djikic, épaulée par deux autres chercheurs de l’université de Toronto.

Verdict : la consommation de littérature développerait nos capacités de réflexion, de créativité et d’empathie.

Voir l’article original 661 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.